Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière

logo du site
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière

Accueil du site > Tourisme > L’Eglise Ste Marie Madeleine :

L’Eglise Ste Marie Madeleine :

Cet édifice est moderne et sans aucun caractère. D’après la visite de Mgr de Mercy, le 5 mai 1778. L’église, a été construite de 1665 à 1700 sur l’emplacement d’un premier édifice plus grand et plus spacieux que l’église actuelle d’après ce qui a pu être découvert lors des fouilles des années 1840-1850. Cette première église a été détruite de fond en comble pendant les guerres de religion, en 1562 par les calvinistes alors il n’y a plus de célébration, les paroisiens vont à l’Eglise de Pareds pendant l’espace de 150 ans environ. Eglise Ste Marie Madeleine A l’époque de sa destruction un temple fut élevé dans le jardin de « la Grande Cour » dont la dénomination rappelle l’ancien château habité par la famille de Jaudouin. Ce sont les Suzannet de la Forest qui usant de leur droit de haute justice sur une partie du bourg de la Jaudonnière, y établirent le culte de la Réforme, et quand le 7 novembre 1665, les commissaires du roi se présentèrent pour démolir le temple, la femme de Henri Suzannet, sœur du fameux Dangeau, présenta une opposition passés par Bofine et Bouet, notaires au dit lieu. Le Temple n’en fut pas moins démoli.

Le retable polychrome du 17ème siècle et l’autel proviennent de la chapelle de la cathédrale de Luçon. L’autel est en marbre noir des Pyrénées et le retable est en tuffeau il a été restauré, un travail minutieux a permis de retrouver les motifs et les couleurs initiales.

Dans l’église, une huile sur toile qui est une reproduction du tableau du peintre italien Bartoloméo Schedoni du 17ème siècle. Le tableau original Les Trois Marie à la tombe du Christ, est exposé à la Galerie Nationale de Parme. Il représente les Saintes Femmes arrivant au tombeau vide du Christ. Elles y sont accueillies par un ange qui leur annonce la résurrection.

Cette copie a été choisie en 1995 par Mon Seigneur François Garnier évèque de Luçon et Monsieur André DRAPEAU maire de la Jaudonnière au moment de la restauration du retable et commandée au peintre Roger Rigaud.

Le retable polychrome


jaudo eglise 1 Le retable polychrome Eglise Ste Marie Madeleine jaudo eglise 3 jaudo eglise 4 jaudo interieur eglise 3 jaudo eglise 2


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF